Les prochains salons

  • Forum Emploi Initialis
    le 11/09/2018Voir
  • Salon jeunes d'avenirs
    du 18/09/2018 au 19/09/2018Voir
  • Forum Emploi Hôtellerie et Restauration
    le 20/09/2018Voir
  • Forum Paris pour l'emploi
    du 04/10/2018 au 05/10/2018Voir
  • Forum jobs d'hiver
    le 10/10/2018Voir
  • Salon Top Recrutement et Village de l’Empl...
    le 17/10/2018Voir


604 offres

Consultez les formations

Consultez les métiers

Voir tous les articles

Toutes les dernières infos emploi

Rechercher un article

Dans le titreDans le texteTout

Jobs d’été : ce qu’il faut savoir pour 2018

20/03/2018

Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte lecture tranquille

Moyen de découvrir la vie professionnelle et se faire un peu d’argent pour le reste de l’année, le job d’été s’adresse aux mineurs et aux étudiants. Pour ces derniers, l’idéal consiste à trouver une mission en lien avec ses études pour améliorer son C.V. Mais l’objectif premier reste de garnir son compte en banque, alors voici ce qu’il faut savoir sur les offres de cet été.

Non, il n’est pas si tôt que cela pour commencer à chercher. Les entreprises aiment anticiper et prévoir leurs remplacements et autres recrues éphémères dès l’hiver. En clair, si vous n’avez pas encore commencé à chercher, vous n’êtes pas en avance ! Pour vous faire gagner du temps et chercher efficacement, on vous donne les informations principales.

L’Île-de-France, centre des offres

Déjà en tête l’année dernière avec 21% des offres de jobs d’été en 2017, elle continue de faire cavalier seul et se permet même d’accentuer l’écart. L’Île-de-France rassemble cette année 24% des offres nationales. Un quart, c’est à la fois énorme et guère surprenant.

Pas de surprises non plus à propos des deux régions suivant : Auvergne-Rhône-Alpes avec 17% et PACA avec 14% des offres nationales. Outre la différence d’offres, c’est également la dynamique qui marque une vraie disparité puisque ces deux régions ont vu leur importance diminuer respectivement de 1 et 3 points de pourcentage entre 2017 et 2018.

Le tertiaire en tête, évidemment

Comme pour la région, le secteur en tête reste le même : l’hôtellerie-restauration.  Et ceci dans les trois régions phares avec 27% des offres en PACA, 19% en Auvergne-Rhône-Alpes et 15% en IDF. Mention spéciale aux PACA puisque ce pourcentage a progressé, passant de 24 à 27% sur un an. Autre secteur qui a le vent en poupe : le commerce-vente. On retrouve encore les PACA en tête, avec 18% des offres, puis l’IDF avec 12% et Auvergne-Rhône-Alpes avec 10%.

Plus en détail, concernant les postes les plus recherchés, deux s’imposent assez largement : serveur et vendeur. Le premier représente 12% des offres en PACA et Auvergne-Rhône-Alpes, 10% en IDF ; le second 14% en PACA, 9% en IDF et 7% en Auvergne-Rhône-Alpes.

Petite surprise à noter : l’agriculture qui reverdit ! Toujours dans les trois régions les plus dynamiques en matière de jobs d’été, elle intègre le top 5 des secteurs qui embauchent le plus en Auvergne-Rhône-Alpes avec 14% des offres et aux PACA avec 9%. Dernière information : les cuisiniers ne sont pas en reste puisqu’ils comptabilisent 10% des offres en PACA et 7% en IDF.

Quel contrat trouver et comment ?

Bien que l’écart se réduise légèrement, les contrats saisonniers l’emportent encore largement (40%) sur ceux d’intérim (32%). Viennent ensuite les CDD, perdant tout de même 4 points de pourcentage sur un an avec 20% cet été, et les N.C, non communiqués, passés de 6 à 8% entre 2017 et 2018.

Maintenant que vous savez ce que vous pouvez trouver, reste à savoir comment ! C’est simple : commencez par ce qu’il y a de plus proche et évident. C’est-à-dire votre réseau personnel, composé de votre famille, vos amis et amis d’amis. Puis élargissez un peu aux commerces locaux, avec leurs petites annonces. Plus gros mais dédiés aux jeunes, les organismes tels que le CIDJ, les 27 centres régionaux d’information jeunesse ou les bureaux d’information jeunesse. Dernières solutions : les salons professionnels (consultez l’agenda ici) et les plateformes de mises en relation entre candidats et entreprises comme… Recrut.com !

La rémunération

  • Le smic horaire comme plafond : soit 7,74€ net (ou 1 174€ mensuel)
  • Le taux touché varie selon l’âge : 80% pour les moins de 17 ans, 90% entre 17 et 18 ans
  • Les grands gagnants avec un SMIC majoré de 30% : les cuisiniers dans les restaurants haut de gamme et chauffeurs-livreurs avec le permis poids lourd


Source : les chiffres et statistiques fournis par Qapa représentent un état des lieux de l'emploi en France de 2016 au 15 mars 2018.

Les derniers articles

  • Jeunes diplômés : comment bénéficier de l'ARPE ?
  • ACCESS MBA TOUR : un salon au TOP !
  • Emmanuel Macron : ce qu'il propose pour l'emploi
  • Marine Lepen : ce qu'elle propose pour l'emploi
  • Elections : comment voter lorsqu’on travaille le dimanche ?


  • Rechercher un stage

    Toutes les dernières infos emploi